De l'ambition 1/2

Dernière mise à jour : 1 juin



Avoir de l’ambition, c’est un élément clé dans notre parcours de vie. On a tous des envies, des désirs. On fait des projets pour s’approcher le plus possible de nos rêves. Mais du rêve à sa réalisation, il y a des obstacles, des montagnes à franchir.


Définir son rêve (ou ses rêves)


Il est important de visualiser ce que l’on veut, où on veut aller. Mais visualiser seulement l’environnement dans lequel on veut vivre et la façon dont on veut vivre, ne suffit pas. Parce que tout être humain de sa naissance à sa mort grandit, ou tout du moins devrait progresser, on doit aussi se demander quelle personne on rêve d’être demain. Ne pas définir seulement son chemin de vie, mais se visualiser sur ce chemin.


Sauter les barrières


Quand on se met face à ses rêves, immédiatement, tout un tas de barrières s’érigent. On se dit que ce n’est qu’un rêve et qu’on y arrivera jamais. On a toutes ces fameuses « fausses croyances limitantes » qui surgissent :

  • On n’est pas capable (mais on n’a pas essayé)

  • on a peur de l’échec (que vont dire les autres ?)

  • ça va être trop long, trop dur

  • il va falloir se battre contre toutes les barrières érigées par les autres (ceux qui tuent le poussin dans l’œuf, ceux qui ne croient pas en nous, ceux qui n'ont pas envie qu’on se lance, qu’on réussisse, et j’en passe).

  • Il y a aussi, bien sûr, toutes les autres barrières (administratives, lois, budget, etc.).

Avoir de l’ambition, c’est avoir l’envie de sauter toutes ces barrières, et d’autres; avoir ce désir de surmonter les difficultés, de passer outre tous les "qu’en dira-t-on".


Renoncer


On peut, bien sûr, regarder sa vie et dire :

– Finalement, ça va bien aller comme ça jusqu’au bout. Je ne vais rien changer. Pas d’effort à fournir. Pas de danger à affronter. Je ne vivrai pas mes rêves, mais tant pis, je vais me satisfaire de ce que j’ai.


Seulement, quand on arrive au soir de sa vie, il n’y a rien de pire que de se dire qu’on aurait pu… mais qu’on a rien fait pour… qu’on n’a même pas essayé.

Quelqu’un qui a de l’ambition, c’est quelqu’un qui va prendre la peine de chercher les courants ascendants pour monter haut.

On peut effectivement, rester en bas, battre des ailes jusqu’à plus de souffle. Mais quel gâchis de ne pas au moins essayer autre chose.

Pour n’avoir aucun regret, ne pas passer à côté de sa vie, pour avoir la satisfaction d’avoir tout tenté, on doit avoir l’ambition d’aller au-devant de ce qui compte le plus pour soi. Ne pas rester dans la passivité, mais être acteur de sa vie.


Avoir de l’ambition, c’est ne pas avoir peur de soi-même. C’est croire en soi. C’est penser que l’on a le droit de prétendre au meilleur pour soi, qu'on le mérite. C'est penser que même si l’on n’arrive pas pile poil au bout de son rêve, on peut avancer le plus loin possible dans sa réalisation.


Même si on n’atteint pas le rêve, on doit pouvoir se dire, plus tard, qu’au lieu de simplement renoncer, pendant un moment de sa vie on a parcouru un bout du chemin qui mène au rêve. Ce bout de chemin là reste une expérience. De toute expérience, on tire des leçons pour la suite de sa vie. Toute expérience quelle qu’elle soit est enrichissante pour l’homme.


Quand je parle d’ambition, on peut coller au mot une évocation négative. Parce qu’on peut y voir une ambition suggérée par le côté égoïste ou suffisant, vaniteux de l’individu. On a vu dans un autre post, qu'une telle motivation avilit, ce qui n'aide pas l'individu à grandir. Il convient de s’interroger sur ce qui nous mène dans une ambition.

Posons-nous les questions : Quel désir cherchons-nous à assouvir en menant notre projet ? Quel est le but que nous cherchons à atteindre en réalisant ce rêve ? Cette ambition sert-elle la réalisation d’un rêve utile pour nous ? Pour les autres ? Cette ambition est-elle portée par une cause noble, ou émane-t-elle d’un ego surdimensionné ? Choisissons les bonnes bases pour asseoir notre ambition.


L’ambition est un formidable moteur pour avancer. Elle est source d'adrénaline, hormone de l’activation et de la performance, elle agit de façon positive sur notre organisme.


Etudions comment on peut acquérir cette notion sus-citée

l’ambition - dans son sens positif - porteuse de tant de promesses.


Ce sera l’objet du prochain post.


Pour être averti.e des prochains posts, abonnez-vous au site. C'est gratuit !

14 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Pastel