Les ondes Alpha


Dans un précédent post, j’ai écrit que, lorsque je peins, lorsque j’écris, ou quand je pote, je me crée une bulle dans laquelle le temps n’a plus cours. Dans mon texte, j'ajoute ensuite que je suis en mode Alpha.

On m'a posé la question : qu'est-ce que c'est ? Effectivement, je n’ai pas détaillé ce mode Alpha. J'ai répondu -> Wikipédia. Mais finalement, je vais tenter d’expliquer cela.


Quand on fait de la méditation, on se met aussi dans cet état. C’est une sorte de détachement. On relègue le tangible, l'emmerdant, les soucis, les pensées. C’est comme quand on balaie ce qui ennuie d’un revers de la main. « Ça va bien comme ça », « on verra ça plus tard », « keep cool », « relax Max ». On se place uniquement dans l’instant présent, pleinement dans l’ici et maintenant. On se dé-tend. On est donc dans sa bulle. On est avec soi.


Le cerveau est récepteur mais aussi émetteur d’ondes. Dans notre cerveau, les groupes de neurones envoient des impulsions électriques à d'autres groupes de neurones. La vitesse de ces ondes est mesurée en Hertz. Elles peuvent être rapides ou plus lentes, en fonction de notre activité. Lorsqu'on est très concentré sur quelque chose, qu'on traite un dossier, qu'on résout un problème, notre cerveau fonctionne à toute vitesse, et émet probablement des ondes Gamma. Elles dépassent 35 Hz et peuvent aller jusqu'à 100 Hz.


Lorsque qu’on est détendu, les ondes Alpha prennent la place. Elles mesurent entre 8 à 12 Hz.

Si l’on apprend à stimuler de temps en temps (à bon escient) ces ondes Alpha, si l’on apprend à être zen, ça change la vie. En découle tout ce que vous pouvez imaginer > vie plus agréable, paix, calme, et tout le reste suit. Mais ce n’est pas tout : en mode Alpha, on augmente notre capacité à imaginer, inventer. Si on a le pouvoir de se mettre en mode Alpha, on booste la créativité.


Il y a aussi des ondes intermédiaires :

Delta ~ 0.5 à 3 Hz : sommeil profond, les plus lentes.

Théta ~ 4 à 7 hz : état méditatif profond, très détendu, utilisées en hypnose.

Bêta ~ 12 à 38 Hz : dans les activités courantes.


Le stress, le manque de sommeil, certains médicaments peuvent perturber notre cerveau, altérer la circulation équilibrée des ondes dans le cerveau.


Dans certaines disciplines, (certaines médecines), des battements binauraux (artéfacts auditifs) sont utilisés pour intervenir sur les ondes cérébrales. Les résultats ne sont pas scientifiquement prouvés. On peut y croire... ou pas.


Exemple de sons binauraux, à écouter en stéréo (avec un casque) - Isolez-vous, à un moment où vous ne serez pas dérangé.e. Installez-vous confortablement, mettez le casque, pas trop fort, pas la peine de se déchirer les tympans, fermez les yeux. Concentrez-vous sur les sons et sur votre respiration. Ne vous laissez pas envahir par des pensées parasites !







19 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Pastel