top of page

Aquarelle


Séance de méditation avec visualisation mentale. Un paysage se dessine. J'ai envie de fermer ma boîte de pastel pour utiliser l'aquarelle. Je laisse courir le pinceau. Il pose des couleurs. Petit à petit, l'image arrive sur le papier.

Aquarelle
Aquarelle - Juin 2023

Peindre, triturer la terre ou écrire sont une thérapie. Pourquoi ? Comment ?

Parce qu'il y a un lien entre l'esprit et la gestuelle. Le chemin n'est pas forcément très défini. Pourtant, il existe. Lorsqu'on est en colère, on serre les poings ; lorsqu'on est triste, les coins de la bouche s'affaissent ; lorsqu'on se dit : basta ! On va jeter la main par dessus son épaule ; lorsqu'on est content, on tape des mains, etc. Tous ces gestes ne sont pas forcément conscients.


Quand je me mets devant ma feuille ou devant la motte de terre, je m'octroie un temps pour saisir ce que je ressens : je fais une introspection.


Quand j'ai commencé mon aquarelle, j'avais dans la tête ce moment de quiétude, cette intention de suivre un chemin qui me permettrait de dépasser des barrières, de gravir des montagnes. Munie de l'émotion (quelle qu'elle soit), l'intention s'est présentée et au final, je laisse faire l'intuition. L'eau, la matière, la couleur sont venues habiter l'espace.


Pour moi, la création me contraint à faire une introspection, à définir l'émotion, le ressenti, et à m'en libérer en l'exprimant dans l’œuvre.


Et comme je le répète à chaque fois, ceci n'est qu'une réflexion, ce n'est ni un conseil, surtout pas une leçon que je donne. C'est ma propre expérience que je partage, ma propre vision des choses, ma propre analyse et chacun a le droit d'adhérer ... ou de ne pas adhérer à ce que j'écris.

10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Jiangnan

bottom of page