Créer 2/2

Dernière mise à jour : 1 juin

La poterie est une autre de mes passions. J'aime beaucoup de choses dans la discipline. La matière, bien sûre, transformable à l'infini. Le moment : au calme, dans mon atelier, y trouver le plaisir des sens. J'aime encore le jeu : il faut trouver l'équilibre, maîtriser la terre sans la brusquer. Elle est susceptible, se tord, se craquelle, s'écroule si on ne la respecte pas. Mais si on la conduit doucement, c'est jouissif !

Pour arriver à un résultat, il faut maîtriser ainsi trois éléments : la terre, l'eau, l'air et le feu.


Lorsque je crée une œuvre, je suis incapable de faire un projet. Je prends une boule de matière, je la plaque sur le tour et la magie opère. L'œuvre naît sous mes mains. L'intuition, le feeling, l'inspiration vient faire le reste. Ce qui en ressort reflètera l'humeur du moment : soit la paix, soit le tumulte, ou la tristesse.


J'ai tout à fait analysé le processus. Le projet est mis en place à un moment x, qui me trouve dans un contexte précis, dans lequel mon humeur est y. Mais lors de la mise en oeuvre, le moment x est dépassé, mon état d'esprit n'est plus le même, mon humeur a changé.



Poterie en argile rouge.

Première cuisson biscuit

2ème cuisson : émail transparent à l'intérieur seulement

Pour la couverte extérieure (sur pièce encore chaude) : cire d'abeille fondue passée au pinceau, puis brulée à la bougie (partiellement).

Un coup de chiffon doux pour faire briller.


Plat creux

Argile rouge - Engobe colorée à l'intérieur (extérieur laissé brut)

En monocuisson




© Annette Thomas - 2022



7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Juillet